banniere nuisible

Punaise de lit

La punaise de lit est un minuscule insecte qui se reproduit rapidement et dont la piqûre entraîne des boutons et démangeaisons. Ce nuisible infeste les tissus, les meubles, les rideaux, les appareils électroniques, et se niche particulièrement dans nos matelas. Sa présence persistante pose un véritable problème. Comment pouvons-nous l'éliminer de manière efficace et permanente ? Découvrez les traitements appropriés pour vous en débarrasser définitivement.

07/09/2023

1607 vues

Habitat et mode de vie de la punaise de lit

Punaise de lit : tout savoir sur l’ennemi numéro 1 des foyers

Les punaises de lit sont de retour dans le monde entier. Après la seconde guerre mondiale, les punaises de lit ont disparu, en partie grâce à l'utilisation généralisée du DDT. Le retour en force de ces dernières années est probablement dû à de multiples facteurs. On compte parmi eux des insecticides moins puissants, les voyages fréquents à travers le monde et une perte de la vigilance au fil du temps. 

Quelles que soient les raisons, les punaises de lit font à nouveau partie de la vie quotidienne. Les infestations sont courantes dans les maisons, les appartements, les hôtels, les dortoirs, les écoles et les abris. Elles sont également présentes dans les hôpitaux, les maisons de retraite, bibliothèques, théâtres, bureaux, bâtiments municipaux, transports publics… En somme partout où des gens se reposent, il peut y avoir des punaises de lit.

Punaise de lit : les caractéristiques

Les punaises de lit (Cimex lectularius) sont présentes dans des textes européens médiévaux et des écrits grecs classiques remontant à l’Antiquité. Ces petits insectes brunâtres se nourrissent exclusivement de sang. Bien que la punaise de lit préfère se nourrir d'humains, elle pique également d'autres animaux à sang chaud, notamment les chiens, les chats, les oiseaux et les rongeurs (lien externe sur le mot rongeur).

Les adultes mesurent généralement entre 4 et 7 mm. Ils sont de couleur brun rougeâtre et ont un corps ovale aplati. Leur couleur est semblable à celle d'un pépin de pomme. Mais leur taille est plus proche de celle d'une lentille. On confond parfois les punaises avec des tiques, des cafards, des coléoptères ou d'autres insectes domestiques. Quant aux nymphes (les punaises de lit n’ayant pas atteint la maturité), elles sont plus petites et de couleur plus claire. 

Les punaises de lit ne volent pas et ne sautent pas comme les puces. Mais elles peuvent se déplacer rapidement sur les sols, les murs, les plafonds ou autres surfaces.

Les femelles adultes pondent leurs œufs dans des endroits isolés. Elles déposent un, deux ou plusieurs œufs par jour, et potentiellement des centaines au cours de leur vie. Les œufs sont minuscules (de la taille d'un grain de poussière), blanchâtres et difficiles à voir à l’œil nu, surtout sur les matériaux clairs. Lorsqu'ils sont pondus, les œufs sont collants, ce qui leur permet de s’accrocher aux surfaces. À température ambiante, les œufs de punaises de lit éclosent en une semaine environ.

Les nymphes qui viennent d'émerger sont de couleur paille et ne sont pas plus grosses qu'une tête d'épingle. Au fur et à mesure de leur croissance, les nymphes muent, perdant leur peau cinq fois avant d'atteindre la maturité. 

Un repas de sang est nécessaire entre chaque mue successive. Les femelles adultes doivent également se nourrir périodiquement pour pouvoir pondre des œufs. Dans des conditions favorables à leur prolifération, les punaises peuvent atteindre la maturité en un mois et produire plusieurs générations par an. En revanche, des températures plus fraîches ou un accès limité à un hôte prolongent le développement. Avec des ressources adéquates, la durée de vie moyenne d'une punaise de lit est d'environ 10 mois.

dd.jpg

Les punaises de lit sont résistantes. Les nymphes et les adultes peuvent rester des mois sans se nourrir, ce qui est inhabituel pour la plupart des insectes. 

Dans les bâtiments où la température est contrôlée, on a vu régulièrement la punaise de lit rester de 1 à 4 mois sans s’alimenter. Par conséquent, il est inutile de vider les lieux dans l'espoir d'affamer la population pour se débarrasser d’une infestation. De plus, lorsque les logements infestés sont vacants, les punaises de lit se dispersent souvent dans les appartements voisins. Ou alors elles réduisent leur activité jusqu'à ce que le logement soit à nouveau occupé. 

Les punaises de lit sont actives principalement la nuit. Pendant la journée, elles ont tendance à se cacher près des endroits où les gens dorment. Les punaises de lit préfèrent se cacher près de l'endroit où elles se nourrissent. Mais si nécessaire, elles parcourent de plus longues distances à la recherche d'un repas. Au début, elles ont tendance à se concentrer autour des lits, des canapés et d'autres zones de repos et de sommeil. Mais si l'infestation persiste, elles peuvent se disperser ailleurs, ce qui rend leur élimination plus difficile.

Comment reconnaître une punaise de lit et ses œufs ?

La punaise de lit la plus courante en France et dans le monde (Cimex lectularius) est l'espèce la mieux adaptée aux environnements humains. Elle est présente dans les climats tempérés du monde entier et est connue depuis l'Antiquité. Les infestations se produisent lorsque des meubles, des livres, de la literie, etc. sont déplacés. Leur aptitude à survivre sans nourriture pendant plusieurs mois favorise leurs chances de survie et leur capacité à migrer bien qu'ils ne soient pas des insectes volants. Dans les pays tempérés, le pic d'infestation se situe à l'automne, car l'espèce passe l'hiver à l'état adulte. Dans les pays chauds, le pic d'infestation apparaît au printemps.

Ceci explique leur omniprésence : une fois gorgée de sang, la femelle regagne un abri pour tout digérer, s'accouple et pond des œufs. Les caractéristiques de la ponte sont extrêmement liées aux conditions extérieures et nutritionnelles. Une femelle peut pondre environ 150 à 350 œufs par jour tout au long de sa vie. Elle ne pond pas d'œufs à des températures inférieures à 10°C.

Les punaises de lit présentent les caractéristiques suivantes :

  • Elles sont visibles à l'œil nu.
  • Les punaises de lit adultes sont généralement brunes. Lorsqu'elles sont gorgées de sang, leur couleur va du rouge au brun foncé.
  • Elles sont de forme ovale et de la taille d'un pépin de pomme aplati, de 4 à 7 mm de long.
  • Elles ne sautent pas et ne volent pas.
  • Elles se déplacent à la vitesse d'une fourmi.
  • Leur durée de vie est de 5 à 6 mois. Toutefois, elles peuvent vivre plus d'un an sans se nourrir lorsqu'elles entrent en dormance.
  • Les œufs de punaises de lit ont les caractéristiques suivantes :
  • Ils sont blanchâtres.
  • Ils sont de la taille d'une tête d'épingle.
  • Ils sont disposés en grappes et fixés dans de petits espaces étroits.
  • Ils éclosent environ 10 à 14 jours après avoir été pondus.
  • pub_img

    Pourquoi les punaises de lit piquent-elles ?

    La punaise de lit a besoin de piquer, pour se nourrir mais aussi pour se reproduire et grandir. Elle sort la nuit de sa cachette pour se nourrir. Ce nuisible se nourrit généralement 2 à 3 fois par semaine, mais s’il est très actif, il peut se nourrir quotidiennement. Si non active (peu de punaises, donc pas de reproduction possible par exemple) il attend facilement 15 jours entre 2 repas.

      Piqure punaise de lit - pour se nourrir
    Elle attend la nuit pour sortir de sa cachette car elle n’aime pas la lumière. Elle a en effet des capteurs qui lui permettent de détecter la moindre source de lumière, et ce qui lui permet de la fuir. C’est une des raisons pour laquelle elle arrive à se cacher dans les recoins les plus sombres et inaccessibles de votre maison. Une fois sortie de sa cachette, elle se dirige vers sa victime qu’elle repère grâce à la chaleur et au CO2 diffusé. La punaise de lit choisit toujours le chemin le plus simple, direct et facile jusqu’à son repas. Une fois arrivée sur le lit, elle grimpe sur une partie découverte du corps de la personne qu’elle s’apprête à piquer. La piqûre de punaise de lit dure entre 10 et 20 minutes. Elle fait généralement plusieurs piqûres car elle fait plusieurs tentatives avant de trouver un endroit où le flux sanguin lui convient raison pour laquelle on dit que les piqûres punaises de lit viennent par 3.

      Piqure punaise de lit – pour se reproduire
    La punaise de lit pique pour se reproduire. Elle a besoin de faire au moins un repas sanguin pour pouvoir féconder (pour les mâles) ou être féconder (pour les femelles). Après le repas, la punaise de lit retourne se cacher - soit dans son ancienne cachette, soit dans une nouvelle cachette. Les punaises ne font pas de nids, mais vivent ensemble justement dans le but de se reproduire. Nous ne parlerons pas de nids de punaises mais de groupements de punaises de lit par exemple. Une femelle peut donc être fécondée par un mâle. Une fois fécondée, la femelle pond ses œufs entre 3 et 10 jours plus tard. Le temps d'éclosion des œufs varie de 10 à 14 jours, en fonction notamment de la température ambiante. Une femelle peut pondre entre 3 et 15 œufs par jour !

      Piqure punaise de lit – pour grandir
    La punaise de lit à également besoin de piquer pour passer d’un stade à l’autre. Elle passe par 5 stades de maturation avant de devenir adulte, et de pouvoir à son tour se reproduire. Les bébés punaises sont appelées des larves ou des nymphes de punaises de lit. Le stade 1 est totalement transparent, plus les punaises de lit se rapprochent du stade adulte, plus elles deviennent marrons. Le temps entre 2 stades larvaires varie entre 3 et 15 jours.

    Où se cache la punaise de lit ?

    Au début d'une infestation les punaises de lit ont tendance à se cacher près de l'endroit où elles se nourrissent. Elles se cachent ainsi sur le matelas et le sommier, près de la personne qu'elles vont piquer durant son sommeil. Dès que l'infestation devient plus importante, les punaises peuvent se disperser et se cacher ailleurs dans la chambre à coucher. Elles peuvent ensuite se déplacer dans les autres pièces.

    Voici des exemples de cachettes possibles :

  • le sommier, les coutures et le dessous du matelas, et les ourlets des articles de literie
  • la tête de lit, le mobilier de chambre et les tiroirs
  • les vêtements, les sacs à dos ou à main et les valises
  • les chaises, les fauteuils roulants, les sofas et les housses
  • les tapis et les rideaux
  • les moulures et les cadres de fenêtres ou de portes
  • le derrière des plinthes chauffantes et des prises électriques
  • la tapisserie décollée, les cadres et les affiches
  • les fissures dans le plâtre, le bois ou le plancher
  • les papiers, les livres, les téléphones, les radios et les horloges
  • Contrôle d'une infestation de punaise de lit

    Comment reconnaître une invasion de punaises de lit ?

    Il est important de reconnaître les signes d'une éventuelle infestation et de savoir comment aider à protéger sa propre maison contre l'infestation. La protection commence bien sûr à la maison, mais il est également très important d'apprendre à reconnaître les signes d'une éventuelle infestation, en particulier pendant les voyages. Cela peut vous aider à éviter le problème.

    Voici quelques moyens de reconnaître une éventuelle infestation :

    Débris
    Bien qu'ils soient difficiles à repérer, les débris qu'ils laissent derrière elles ne le sont pas. Recherchez des signes tels que des taches sombres sur les matelas, qui sont un indice certain, ainsi que la présence d'œufs, de punaises et même de peaux mortes. Fouillez minutieusement vos matelas, ainsi que le linge de maison et les sommiers, à la recherche de tout type d'indice.

      Morsures
    Si de petites piqûres rouges commencent à apparaître sur votre corps, surtout après avoir dormi, il serait bon de jeter un coup d'œil pour voir si ces insectes ne seraient pas les coupables.

      Cachettes
    Vérifiez les cachettes communes : les lits ne sont pas les seuls endroits où ces nuisibles aiment se cacher. L'examen de vos rideaux, de vos meubles et des petits plis de votre literie à la recherche des signes de ces insectes peut vous aider à vous faire une idée si c'est votre problème. Il est rare de trouver un insecte vivant, mais si vous le faites, ils ressemblent à de minuscules cafards.

      Maintenant que vous savez si vous êtes envahis par les punaises de lit ou pas, que faut-il faire pour prévenir leur infestation?

    Comment commence une infestation des punaises de lit ?

    Il semble souvent que les punaises de lit surgissent de nulle part. Les punaises sont facilement transportées dans les maisons sur les bagages, les vêtements, les lits, les meubles et les objets personnels. C'est un problème particulier pour les hôtels, où le renouvellement des occupants est constant. Les punaises de lit sont petites et agiles, elles évitent la détection en se glissant dans des endroits cachés. L'acquisition de lits et de meubles de seconde main est un autre moyen de les importer dans les bâtiments. Les punaises peuvent également être transportées par inadvertance sur les vêtements, les chaussures, le fauteuil roulant d’une personne, par exemple.

    Une fois que les punaises de lit sont introduites, elles peuvent aller d'une pièce à l'autre ou d'un étage à l'autre en passant par les fissures et les ouvertures des murs, des sols et des plafonds. Elles peuvent également être transportées dans les bâtiments en s'accrochant aux personnes et à leurs effets personnels. Contrairement aux cafards et aux mouches qui se nourrissent de saleté, il n'y a souvent aucun rapport entre les punaises de lit et la propreté. Étant donné que les punaises se nourrissent uniquement de sang, les logements impeccables peuvent être tout aussi vulnérables aux infestations que les lieux sordides. Néanmoins, la pauvreté et les privations sont souvent associées à des problèmes persistants dus à l'incapacité de se payer une désinsectisation professionnelle.

    Certaines espèces de punaises de lit sont des parasites des chauves-souris ou des oiseaux (par exemple, les hirondelles ou les martinets de cheminée). Elles peuvent alors piquer les gens, surtout si les hôtes sauvages ne sont plus présents. Bien que d'apparence similaire, les espèces qui se nourrissent normalement de chauves-souris et d'oiseaux peuvent être différenciées de celles qui préfèrent les humains. Les entomologistes et les professionnels des nuisibles peuvent faire cette distinction. Si des punaises de chauves-souris ou des punaises d'oiseaux sont présentes, les sites de gîte et de nidification doivent faire l'objet d'un traitement, associé à l'évacuation des hôtes sauvages.

    Punaise de lit : comment contrôler les infestations ?

    Les punaises de lit sont difficiles à éradiquer. Comme elles peuvent se cacher dans de très nombreux endroits, les inspections doivent être approfondies et l'élimination n'est pas toujours une certitude. Lorsque les ressources le permettent, il est prudent de faire appel aux services d'un professionnel. Les opérateurs de lutte expérimentés savent où chercher les punaises de lit. Ils disposent de plusieurs outils de gestion. 

    La coopération est importante lors du traitement des punaises de lit. Les propriétaires et les occupants devront aider le professionnel de la lutte antiparasitaire pour garantir un résultat satisfaisant. Les punaises de lit sont mobiles et peuvent se disperser dans tout l'immeuble. Il est donc souvent nécessaire d'inspecter d'autres pièces et appartements, en particulier autour de celui que l'on sait infesté. Il est crucial de permettre l'accès aux chambres et aux pièces à vivre. De plus, il peut être nécessaire d'éliminer les objets encombrants. Les effets personnels éparpillés offrent de nombreux endroits où les parasites peuvent se cacher et peuvent entraver l'inspection et le traitement.

    Une préparation poussée peut être nécessaire lorsque les infestations sont importantes et que les punaises de lit sont dispersées. À l'inverse, peu ou pas de préparation peut suffire pour les infestations légères. En effet, dans ce cas, les punaises sont généralement plus confinées dans les lits, les canapés, etc. Les professionnels de la lutte antiparasitaire ont toutefois leur propre politique en matière de préparation, qui peut également dépendre du mode de traitement. Certaines entreprises veulent que les lits soient enlevés et les meubles déplacés avant leur arrivée. D'autres, n revanche, préfèrent de plus en plus inspecter d'abord et effectuer ces tâches elles-mêmes. Le désordre et les effets personnels (en particulier sous et autour des lits) doivent souvent être enlevés. En effet, ils entravent le traitement et offrent aux punaises de lit des endroits supplémentaires pour se cacher. Les activités de nettoyage de la maison, telles que l'aspiration des sols et des surfaces, atteignent rarement les zones où se trouvent les punaises de lit. Pour cette raison, de nombreuses entreprises considèrent que l'aspiration par les clients est moins cruciale que les autres activités préparatoires.

    Comment éviter les punaises de lit lors d'un voyage ?

    Bien que ces méthodes soient excellentes pour votre maison, elles ne peuvent évidemment pas être employées si vous voyagez. En voyage, c'est à ce moment-là qu'il faut faire le maximum pour éviter les infestations, d'autant plus qu'elles peuvent facilement infester vos vêtements et être ramenées chez vous.

    Il existe quelques moyens simples d'éviter ce type de problèmes lorsque vous voyagez.

    Consultez les avis sur les hôtels en ligne
    Obtenez autant d'avis que possible sur l'endroit où vous allez séjourner. Les sites de voyage en ligne sont un excellent moyen d'obtenir ce type d'informations, car ils s'appuient sur les avis d'anciens et d'actuels clients. S'il y a eu des infestations liées à l'établissement, elles seront indiquées.

    Contactez l'hôtel personnellement
    N'ayez pas peur d'appeler l'établissement et de demander s'il utilise des housses de matelas pour prévenir le problème.

    Emballez vos bagages avec soin
    Utilisez des sacs en plastique étanches à l'air pour emballer vos affaires ; cela empêchera ces parasites de revenir. Il serait également judicieux de prendre un grand sac pour ranger vos bagages afin d'éviter que les insectes ne se cachent dans les pièces de votre bagage. Vous voudrez aussi garder vos vêtements sales dans un sac en plastique distinct et séparés de vos autres vêtements autant que possible.

    Inspectez votre logement
    Lorsque vous arrivez dans votre chambre, inspectez-la minutieusement avant de la déballer ou de vous y installer. Si vous trouvez des traces d'insectes, n'ayez pas peur de le signaler à la direction et d'exiger une autre chambre.

    Bien que ces mesures n'éliminent pas complètement le problème, elles vous aideront certainement à éviter le plus possible un problème potentiel. Plus important encore, elles vous permettront d'éviter de ramener une infestation chez vous à votre retour de voyage. Gardez à l'esprit qu'il est important que vous soyez aussi vigilant en voyage qu'à la maison.

    Comment prévenir une infestation de punaise de lit

    La présence d'insectes est une idée qui peut susciter un certain malaise, pour le moins dire. Personne n'apprécie l'idée de petites créatures parasites se faufilant sur les lieux où l'on doit dormir, sans parler de leurs piqûres et de leur alimentation.
    Heureusement, il existe des mesures simples que l'on peut prendre pour éviter les problèmes d'infestation. Il est essentiel de connaître ces mesures et de savoir comment y faire face.

    Ci-dessous, vous trouverez quelques conseils pratiques qui vous aideront à prévenir autant que possible la présence d'insectes. Bien qu'ils ne garantissent pas une protection complète contre une infestation, ils contribueront certainement à résoudre le problème.

      Déplacer le lit
    Les punaises sont incapables de voler, donc la seule façon dont elles peuvent atteindre votre lit est par l'un des trois moyens suivants : escalader le mur pour tomber dessus, se transférer par des vêtements tombés sur le lit ou grimper sur les pieds pour atteindre le matelas.

      Utilisez la chaleur
    Laver vos draps à l'eau chaude et utiliser un nettoyeur à vapeur sur votre matelas est également une bonne idée. La chaleur élimine les adultes et leurs œufs tout en désinfectant votre matelas.

      Empêchez-les d'atteindre votre matelas
    Une fois que vous avez nettoyé le matelas et que vous l'avez éloigné du mur, investissez dans des intercepteurs d'ascension pour les pieds de votre lit. Ces dispositifs empêcheront toute nouvelle punaise d'infecter votre matelas fraîchement nettoyé.

      Prévention
    La dernière façon d'éviter les insectes est d'utiliser des taies d'oreiller et des housses de matelas protectrices. Ces housses piègent et tuent les insectes qui ont survécu au nettoyage à la vapeur. Plus important encore, elles empêcheront les insectes de vous atteindre pendant votre sommeil.

      Il est important de garder à l'esprit que pour obtenir la meilleure issue possible à ce dilemme, toutes ces étapes doivent être accomplies en une seule journée, si possible. De telles mesures peuvent contribuer de manière significative à la prévention d'une infestation. Bien entendu, si vous êtes confronté au problème, ces mesures peuvent également vous aider à éliminer ces parasites gênants.

    Prévenir une infestation de punaises de lit est bien, mais le meilleur moyen de lutte est de faire appel à un professionnel pour vous en débarrasser en cas d'infestation.

    Mesures préventives pour éviter l’infestation des punaises de lit

    Comment lutte-t-on contre la punaise de lit?

    Les punaises de lit sont difficiles à éradiquer. Comme elles peuvent se cacher dans de très nombreux endroits, les inspections doivent être approfondies et l'élimination n'est pas toujours une certitude. Lorsque les ressources le permettent, il est prudent de faire appel aux services d'un professionnel. Les opérateurs de lutte expérimentés savent où chercher les punaises de lit. Ils disposent de plusieurs outils de gestion. 

    La coopération est importante lors du traitement des punaises de lit. Les propriétaires et les occupants devront aider le professionnel de la lutte antiparasitaire pour garantir un résultat satisfaisant. Les punaises de lit sont mobiles et peuvent se disperser dans tout l'immeuble. Il est donc souvent nécessaire d'inspecter d'autres pièces et appartements, en particulier autour de celui que l'on sait infesté. Il est crucial de permettre l'accès aux chambres et aux pièces à vivre. De plus, il peut être nécessaire d'éliminer les objets encombrants. Les effets personnels éparpillés offrent de nombreux endroits où les parasites peuvent se cacher et peuvent entraver l'inspection et le traitement.

    Une préparation poussée peut être nécessaire lorsque les infestations sont importantes et que les punaises de lit sont dispersées. À l'inverse, peu ou pas de préparation peut suffire pour les infestations légères. En effet, dans ce cas, les punaises sont généralement plus confinées dans les lits, les canapés, etc. Les professionnels de la lutte antiparasitaire ont toutefois leur propre politique en matière de préparation, qui peut également dépendre du mode de traitement

    Certaines entreprises veulent que les lits soient enlevés et les meubles déplacés avant leur arrivée. D'autres, en revanche, préfèrent de plus en plus inspecter d'abord et effectuer ces tâches elles-mêmes. Le désordre et les effets personnels (en particulier sous et autour des lits) doivent souvent être enlevés. En effet, ils entravent le traitement et offrent aux punaises de lit des endroits supplémentaires pour se cacher. Les activités de nettoyage de la maison, telles que l'aspiration des sols et des surfaces, atteignent rarement les zones où se trouvent les punaises de lit. Pour cette raison, de nombreuses entreprises considèrent que l'aspiration par les clients est moins cruciale que les autres activités préparatoires.

    Aspirer, geler ou traiter par la vapeur les infestations des punaises de lit

    L'aspiration ciblée des endroits infestés peut aider à éliminer une partie des parasites avant d'entreprendre un traitement. Les punaises de lit et surtout les œufs peuvent être difficiles à déloger. On obtient des résultats optimaux en grattant lentement l'extrémité de la lance d'aspiration le long des coutures, des plis et des bords des lits et des meubles rembourrés infestés, des bords du périmètre des revêtements de sol et partout où l'on observe des punaises. Les punaises de lit survivent à l'aspiration, il est donc important de jeter le contenu de l'aspirateur dans un sac poubelle fermé. Pour faciliter l'élimination, il est possible d'insérer un bas de nylon à hauteur des genoux (orteil en premier) dans l'extrémité du tube d'aspiration, en fixant l'autre extrémité du bas autour de l'ouverture du tube avec un élastique. Lorsque les insectes sont aspirés dans le tube, ils sont piégés dans le bas, qui peut être jeté.

    Certaines entreprises de lutte contre les nuisibles utilisent également des appareils à vapeur ou des équipements de congélation pour traiter les zones où l'on trouve ou soupçonne la présence de punaises de lit. Utilisés correctement, ces appareils tuent les punaises et les œufs par contact. Cependant, aucune de ces méthodes n'offre une protection résiduelle contre les punaises de lit qui ont pu être oubliées. Les équipements de vaporisation et de congélation ponctuelle ont également une capacité limitée à pénétrer dans les tissus et autres matériaux où résident souvent les punaises de lit. Par conséquent, ces méthodes sont rarement utilisées seules, mais en conjonction avec d'autres mesures.

    Se débarrasser de la punaise de lit avec le traitement thermique

    Certaines entreprises de lutte contre les nuisibles utilisent des équipements de chauffage spécialisés pour traiter les meubles, les pièces et les logements entiers. La procédure consiste à chauffer l'article ou la zone infestée à des températures mortelles pour les punaises de lits. On utilise des appareils de chauffage portatifs et des ventilateurs pour chauffer progressivement l'air jusqu'à environ 60 degrés Celsius tout en surveillant la température à l'aide de capteurs placés à des endroits stratégiques. En contrôlant soigneusement la température, on tue insectes et œufs où qu'ils se trouvent sans endommager les articles ménagers.

    Bien qu'une certaine préparation soit nécessaire, le désencombrement requis par le traitement thermique est souvent moins important que pour d'autres approches.  Certains articles sensibles à la chaleur, comme les bombes aérosols, les plantes d'intérieur et les médicaments, doivent être retirés, mais pas les téléviseurs, les ordinateurs et les autres appareils électroniques. 

    Il n'est pas non plus nécessaire de laver la literie et les vêtements puisque ces articles seront chauffés en même temps que les autres biens. Un autre avantage du traitement thermique est que les infestations peuvent souvent être éliminées en une journée, plutôt que sur plusieurs jours ou semaines. En revanche, le traitement thermique seul n'a aucun effet durable (résiduel) si les punaises de lit sont réintroduites dans le logement. Par conséquent, certaines entreprises appliquent simultanément des insecticides. Pour minimiser encore la réintroduction, il est conseillé aux occupants d'emporter le moins d'effets personnels possible pendant le traitement thermique. Les traitements thermiques nécessitent une expertise et un équipement spéciaux. Ils peuvent être plus coûteux que les méthodes conventionnelles reposant principalement sur les insecticides. 

    radiateur.jpg

    Traitement par la chaleur des punaises de lit

    Les insecticides efficaces contre la punaise de lit

    Il existe plusieurs produits sous forme de liquides, d'aérosols et de poussières. Les appâts tels que ceux utilisés pour lutter contre les fourmis et les cafards sont inefficaces. En effet, les punaises piquent pour se nourrir de sang. Les punaises de lit deviennent de plus en plus résistantes aux insecticides, de la même manière que certains germes sont devenus résistants aux antibiotiques. Les professionnels savent quels produits sont les plus efficaces. 

    L'application consiste à traiter toutes les zones où les punaises sont présentes ou susceptibles de résider. Cela demande un certain effort, et des suivis sont généralement nécessaires. Les entreprises traitent souvent les coutures, les plis et les fissures (lits, chaises et canapés). Mais elles ne pulvérisent généralement pas la surface de couchage ou l'assise. Les insecticides ne seront pas appliqués non plus sur la literie ou sur les vêtements, qui doivent être lavés à chaud ou passés au sèche-linge. Il ne faut pas utiliser d'eau de Javel, d'alcool, de briquets et de bombes insecticides (foggers ou fumigènes) pour lutter contre les punaises de lit. Ces actions sont inefficaces et peuvent provoquer des incendies et créer des dangers.  

    La fumigation à l'aide d'un gaz pénétrant est un autre moyen d'éliminer les punaises des logements ou du mobilier, mais certaines entreprises ne proposent que cette procédure. La véritable fumigation n'est pas la même chose que le déclenchement d'un brouillard ou d'une bombe anti-insectes. Le processus de fumigation est techniquement complexe. Il nécessite l'évacuation du bâtiment pendant plusieurs jours.

    Prévention des punaises de lit : Conseils et astuces pour protéger votre maison

    La première mesure préventive est celle d'éviter d'apporter chez soi des matelas et des canapés de seconde main. Il faut examiner attentivement tout article d'occasion à la recherche de traces de présence de punaises de lit. Il n'y a aucune raison d'arrêter de faire des achats dans les magasins de consignation, les vide-greniers, etc. Mais il est sage de passer les vêtements et les tissus au lave-linge ou au sèche-linge avant de les ranger dans la maison. 

    Les chiffres démontrent que 85 % des punaises de lit se trouvent dans ou près du lit. Il est conseillé d’inspecter en premier le matelas, le sommier, le cadre du lit et la tête de lit. Soulevez le matelas et inspectez toutes ses coutures et surfaces ainsi que celles du sommier. Il est en outre judicieux de vérifier toutes les cachettes possibles des punaises de lit dans votre maison : fissures, crevasses, trous, le long des plinthes et sous le papier peint.

    Il est particulièrement difficile d'éviter les punaises de lit dans les appartements, les hôtels et autres lieux où il y a beaucoup de monde et de nombreuses possibilités d'introduction. Une surveillance proactive de la part des locataires, des femmes de ménage et des responsables de la lutte antiparasitaire est le meilleur moyen de détecter les infestations à leur stade initial, lorsqu'elles sont le plus faciles à contrôler. Plus longtemps les punaises de lit ne sont pas détectées, plus elles sont susceptibles de se disperser dans d'autres endroits que les chambres à coucher. 

    Dans les logements collectifs et les hôtels, les infestations négligées sont également plus susceptibles de se propager à d'autres unités. Les punaises de lit étant cryptiques et nocturnes, l'inspection visuelle seule peut ne pas révéler leur présence. Il existe différents dispositifs permettant de repérer les punaises de lit qui auraient pu passer inaperçues. Les plus populaires sont les petites coupelles en plastique desquelles les punaises de lit ne peuvent pas s'échapper en raison de la surface intérieure glissante. 

    Certains de ces pièges n'ont pas d'attractif, tandis que d'autres émettent une odeur chimique. En général, les dispositifs sont placés sous les pieds des lits et des sièges, ou à proximité. Les contrôles périodiques effectués par les occupants ou les professionnels de la lutte contre les nuisibles contribuent à révéler les punaises de lit aux premiers stades cruciaux de l'infestation. Ils sont également utiles pour déterminer si une infestation a été éliminée.

    pub_img

    Vous avez des problèmes avec Punaise de lit?

    Faites appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire.

    Recherchez un expert de confiance

    Accédez à l'ensemble de nos articles sur la punaise de lit

    pub_img