banniere nuisible

Cafard

La lutte anti-cafard est une préoccupation majeure pour de nombreux propriétaires de maisons et d'entreprises. Ces insectes sont des nuisibles notoires en raison de leur capacité à se reproduire rapidement, à survivre dans des environnements difficiles et à transmettre des maladies. La gestion des cafards est donc essentielle pour garantir la sécurité et la salubrité des locaux..

24/05/2023

794 vues

4min

Biologie et mode de vie des Cafards

Comment reconnaître la blatte ?

Les blattes, aussi connues sous le nom de cafards, sont des créatures désagréables et indésirables qui peuvent envahir nos maisons, nos jardins ou même nos lieux de travail. Leur présence peut susciter un sentiment de dégoût et d'insécurité, car elles sont souvent associées à la saleté et à la propagation de maladies. Comment reconnaître ce nuisible ? Découvrons-le !

  Les blattes,  sont des insectes nocturnes de couleur brune ou noire qui se trouvent souvent dans les zones où il y a de la nourriture et de l'humidité. Voici quelques caractéristiques qui peuvent vous aider à reconnaître une blatte :

  • Apparence : Les blattes adultes ont généralement un corps plat, ovale et allongé, avec de longues antennes et des ailes bien développées. Certaines espèces ont des marques distinctives sur leur corps, comme des rayures ou des traces.
  • Taille : Les tailles des blattes peuvent varier, mais en général, elles mesurent entre 1 et 3 centimètres de longueur. Les mâles ont souvent des ailes plus longues que les femelles
  • Comportement nocturne : Les blattes sont principalement actives la nuit et se cachent pendant la journée. Si vous voyez des insectes se déplacer rapidement la nuit, il est possible qu'il s'agisse de blattes.
  • Présence de déjections : Les blattes laissent souvent derrière elles des traces de déjections ressemblant à de petits grains noirs ou à des taches sombres. Vous pouvez les trouver le long des murs, dans les placards, sous les éviers ou près des zones où la nourriture est stockée.
  • Odeur désagréable : Certaines espèces de blattes dégagent une odeur nauséabonde lorsqu'elles sont dérangées. Cette odeur peut être un signe de présence de blattes dans votre environnement.
Si vous suspectez la présence de blattes dans votre maison ou votre lieu de travail, il est recommandé de contacter un professionnel de la lutte antiparasitaire pour évaluer la situation et prendre les mesures appropriées pour les éliminer.

Cycle de vie et reproduction des blattes

La reproduction des blattes dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment de la disponibilité de la nourriture, de la taille et de l'âge des mâles.

  Les blattes femelles produisent des phéromones odorantes qui attirent les mâles à plus de 2 mètres de distance, et le mâle sent ces phéromones avec ses antennes. Ils peuvent communiquer grâce à ce système et s'accoupler quelle que soit la saison, la copulation pouvant durer jusqu'à 3 heures.

  La durée de vie des blattes est relativement courte, mais elles peuvent s'accoupler et se reproduire toute l'année, et un couple de blattes peut avoir jusqu'à 10 000 descendants en un an, après deux générations.

  La femelle cafard peut conserver le sperme du mâle à l'intérieur de son corps et s'accoupler avec autant de mâles qu'elle le souhaite tant que les conditions sont favorables au développement des petites blattes, bien qu'un seul accouplement suffise à assurer la reproduction de cet insecte nuisible.

  Les femelles cafards peuvent même se reproduire sans s'accoupler avec un mâle, par parthénogenèse, un mode de reproduction asexué dans lequel les femelles donnent naissance à d'autres femelles et ainsi de suite.

Les lieux où ils aiment se réfugier dans une maison, un appartement

Pour détecter une infestation de cafards, il est important de savoir où chercher. Ils préfèrent les endroits chauds et humides comme la cuisine, la salle de bain, les saunas et les tuyaux. Ils se cachent dans les meubles, les murs, les plafonds et les plinthes. Pour les éliminer, une désinsectisation est nécessaire car ils résistent aux insecticides vendus dans les grandes surfaces.

Qu'est-ce qui attire les cafards ?

Les cafards sont attirés par divers facteurs qui peuvent les inciter à envahir un environnement spécifique. Voici quelques éléments qui peuvent attirer les cafards :  

  • Nourriture : les cafards sont principalement attirés par la nourriture disponible. Ils se nourrissent d'une grande variété de substances, y compris les restes de nourriture, les miettes, les déchets organiques, les matières grasses, les résidus alimentaires, etc. Une cuisine mal propre, des poubelles non scellées ou des surfaces sales peuvent constituer une source de nourriture attrayante pour les cafards.
  • Eau : les cafards ont besoin d'eau pour survivre. Les fuites de plomberie, les zones humides ou stagnantes, les gouttes d'eau et même des petites quantités d'humidité peuvent attirer les cafards et leur fournir une source d'hydratation.
  • Chaleur et abri : les cafards sont attirés par les environnements chauds et humides. Ils cherchent des endroits où ils peuvent se cacher et se sentir en sécurité. Les zones avec des températures élevées, comme près des appareils électroménagers, des conduits de chauffage ou des systèmes de plomberie, peuvent être particulièrement attractives pour eux.
  • Fissures et crevasses : les cafards sont capables de se faufiler à travers de minuscules ouvertures. Les fissures, les interstices, les espaces entre les murs, les tuyaux et les câbles offrent des cachettes idéales pour les cafards, leur permettant de se reproduire et de se déplacer en toute discrétion.
  • Conditions d'insalubrité : les environnements sales, mal entretenus et insalubres sont propices à l'infestation par les cafards. Les débris, les déchets accumulés, la saleté et les matières en décomposition créent des conditions favorables à leur présence.
Il est important de prendre des mesures préventives telles que maintenir une propreté rigoureuse, sceller les sources de nourriture et d'eau, réparer les fuites, calfeutrer les fissures et les crevasses, ainsi que de mettre en place des mesures de lutte contre les cafards pour éviter leur attirance et leur infestation.

Quelles sont les maladies transmises par les cafards ?

Les cafards peuvent être porteurs et transmetteurs de diverses maladies. Voici quelques exemples de maladies associées à ces insectes :

  • Salmonellose 
    Les cafards peuvent transporter la bactérie Salmonella sur leur corps, leurs pattes ou leurs excréments, ce qui peut contaminer les surfaces et les aliments. L'ingestion d'aliments contaminés par la salmonelle peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux graves, tels que des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et de la diarrhée.

  • Dysenterie 
    Les cafards peuvent être porteurs de la bactérie Shigella, responsable de la dysenterie. Cette maladie provoque des symptômes similaires à ceux de la salmonellose, notamment des douleurs abdominales, des diarrhées sanglantes et de la fièvre.

  • Allergies et asthme 
    Les excréments, les sécrétions et les restes de cafards contiennent des allergènes qui peuvent déclencher des réactions allergiques et aggraver les symptômes de l'asthme chez certaines personnes sensibles.

  • Fièvre typhoïde 
    Bien que rare, il a été signalé que les cafards peuvent jouer un rôle dans la transmission de la bactérie Salmonella typhi, responsable de la fièvre typhoïde. Cette maladie peut provoquer de la fièvre, des maux de tête, des douleurs abdominales et une éruption cutanée. Elle nécessite un traitement médical approprié.

  • Poliomyélite 
    Les cafards ont été identifiés comme des porteurs potentiels du virus de la poliomyélite. Bien que la transmission par les blattes soit rare, elles peuvent contribuer à la propagation de la maladie dans des conditions d'hygiène précaires.

    Il est important de noter que la transmission de ces maladies par les cafards est souvent indirecte, se produisant lorsque les organismes contaminés entrent en contact avec des aliments, des ustensiles ou des surfaces qui sont ensuite consommés ou touchés par les humains. Maintenir une bonne hygiène, une propreté rigoureuse et des pratiques appropriées en matière de manipulation et de stockage des aliments est essentiel pour prévenir la transmission de maladies associées à ces insectes.
image illustration de l'article
image illustration de l'article
image illustration de l'article
image illustration de l'article
pub_img

Mamie ViePest

...celle qui donne le cafard aux nuisibles

Remèdes naturels contre les nuisibles pour une lutte écologique propose des solutions respectueuses de l'environnement pour éliminer rats, souris, punaises de lit, cafards, guêpes et moustiques. Sans produits chimiques nocifs, ces remèdes préservent la santé des personnes et des animaux. Astuces, témoignages et ressources complémentaires vous guideront vers une lutte anti-nuisibles écologique. Protégez votre foyer tout en préservant la planète grâce aux conseils de Mamie Viepest

Signes d’infestations

comment reconnaître les signes de leur présence dans la maison ?

Plusieurs signes indiquent que nous cohabitons avec les cafards. Le premier signe est de les voir directement, ensuite il faut trouver leurs excréments ou les entendre, et enfin de les sentir ; en cas de forte infestation leur odeur devient rapidement nauséabonde.

  • Présence d'insectes vivants : le signe le plus évident de la présence de blattes ou de cafards est de voir les insectes eux-mêmes. Les cafards sont des insectes nocturnes et se cachent pendant la journée, il est donc plus probable de les voir la nuit.
  • Excréments : les excréments de cafards ressemblent à de petits grains de café ou à des grains de riz. Les excréments frais sont de couleur foncée, tandis que les excréments plus anciens sont plus clairs. Les excréments peuvent être trouvés dans les pièces, les placards, les tiroirs et autres endroits où les insectes se cachent.
  • Oeufs : les cafards pondent des œufs qui peuvent ressembler à de petites capsules brunes ou noires. Les œufs peuvent être trouvés aux mêmes endroits que les excréments.
  • Odeurs : les cafards dégagent une odeur désagréable qui peut être décrite comme une odeur de moisi ou de renfermé. Si vous présentez cette odeur dans votre maison, cela peut indiquer une infestation.
  • Tâches : les cafards laissent des tâches sombres ou des traces de graisse sur les surfaces qu'ils fréquentent. Ces taches peuvent se trouver sur les murs, les plinthes, les comptoirs et d'autres surfaces.
  • Bruits : les cafards peuvent faire du bruit lorsqu'ils se déplacent dans votre maison, en particulier la nuit. Si vous entendez des bourdonnements dans les murs ou le plafond, cela peut indiquer une infestation.

Si vous constatez plusieurs de ces signes chez vous, il est probable que vous ayez une infestation de cafards. Il est important de prendre des mesures immédiates pour éliminer l'infestation, car ces insectes peuvent se reproduire rapidement et causer des problèmes de santé et d'hygiène.

Prévention des cafards : les premiers gestes à adopter

Il existe plusieurs moyens pour éviter une infestation de cafards chez vous :

1. Maintenir son environnement propre et ordonné : Les cafards sont attirés par les restes de nourriture, les déchets et les zones humides. Par conséquent, il est important de garder votre maison propre et de ne pas laisser de nourriture ou de déchets traîner.

2. Boucher les fissures et les trous : Les cafards peuvent entrer chez vous par de petites fissures et des trous. Pour éviter cela, vous pouvez boucher ces espaces avec du calfeutrage ou de la mousse d'étanchéité.

3. Éliminer l'humidité : Les cafards ont besoin d'eau pour vivre, il est donc important de réduire l'humidité dans votre maison. Assurez-vous de réparer les fuites d'eau et de maintenir un niveau d'humidité bas.

4. Utiliser des répulsifs naturels : Certaines plantes, comme la lavande, l'eucalyptus et la menthe, peuvent repousser les cafards. Vous pouvez utiliser des sachets de ces plantes dans les armoires ou les placards pour les empêcher de s'installer.

5. Utiliser des pièges collants :  Les pièges collants peuvent aider à attraper les cafards et à les éliminer de votre maison. Vous pouvez les placer dans des endroits où vous avez vu des blattes, comme sous les éviers ou derrière les appareils électroménagers.

6. Ranger et entreposer correctement les aliments : Conservez les aliments dans des contenants hermétiques en plastique ou en verre. Évitez de laisser des aliments ouverts à l'extérieur des placards ou du réfrigérateur, car cela peut attirer les cafards.

7. Éliminer les dégâts de papier : Les blattes peuvent se nourrir de papier et de carton. Évitez d'accumuler des piles de journaux, de magazines ou de boîtes en carton dans votre maison, car cela peut fournir un abri et de la nourriture pour les blattes.

8. Faire appel à un professionnel :   Si vous avez une infestation importante de cafards, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire. Ils peuvent identifier la source de l'infestation et utiliser des produits chimiques sûrs et efficaces pour éliminer les blattes de votre maison.

Traitements professionnels pour se débarrasser des cafards

Les cafards sont des insectes qui ont la réputation d'être des nuisibles redoutables. Ils peuvent envahir les maisons, les appartements et les entreprises. Les cafards causent des dégâts matériels et laissent des traces de leurs excréments et de leurs sécrétions. Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer un traitement efficace.

Traitement chimique

L'un des traitements professionnels les plus courants pour se débarrasser des cafards est l'utilisation de produits chimiques. Les professionnels appliquent des insecticides dans les endroits où les blattes se cachent. Il s'agit notamment des fissures et des crevasses, des espaces entre les murs et les plinthes, ainsi que des conduits de ventilation. 

Les produits chimiques peuvent se présenter sous forme de spray, de gel ou de poudre. Les professionnels doivent porter un équipement de protection individuelle pour éviter tout contact avec les produits chimiques.

Pièges contre les cafards

Les pièges sont un autre moyen efficace pour se débarrasser des cafards. Les professionnels peuvent utiliser des pièges collants ou des pièges à appâts pour capturer les cafards. Les pièges collants capturent les blattes en les emprisonnant sur une surface collante, tandis que les pièges à appâts attirent les cafards avec de la nourriture et les emprisonnent ensuite.

Traitement thermique contre les cafards

Le traitement thermique consiste à chauffer les zones infestées à une température élevée pour tuer les cafards. Les professionnels peuvent utiliser un équipement de chauffage spécial pour chauffer les zones à une température comprise entre 45 et 55 degrés Celsius pendant plusieurs heures. Cette méthode est particulièrement utile dans les zones où les produits chimiques ne sont pas autorisés.

Le traitement par gel pour se débarrasser des cafards rapidement

Le traitement au gel des cafards est une méthode efficace pour se débarrasser rapidement et facilement des blattes. Cette technique consiste à appliquer un gel insecticide sur les surfaces où les cafards sont le plus susceptibles de se trouver, comme les plinthes, les rebords de fenêtres et les coins sombres.

Traitement par nébulisation pour éliminer définitivement les cafards

Le traitement par nébulisation est une méthode de lutte antiparasitaire qui utilise un appareil appelé nébuliseur pour pulvériser un insecticide dans l'air. Les gouttelettes d'insecticide sont tellement fines qu'elles peuvent pénétrer dans les zones les plus difficiles d'accès, telles que les fissures et les interstices où les cafards se cachent souvent. Cette méthode est très efficace pour éliminer les cafards, car elle atteint même les endroits les plus reculés où les insectes se cachent.

Traitements anti-cafards : traitement par pulvérisation et fumigation

  • La pulvérisation est l'une des méthodes les plus courantes pour lutter contre les cafards. Elle consiste à pulvériser un insecticide liquide dans les zones où les cafards ont été repérés. L'insecticide tue les cafards en contact avec la substance, ainsi que ceux qui entrent en contact avec les surfaces traitées.
  • La fumigation est une méthode plus invasive qui consiste à libérer des gaz insecticides dans l'ensemble de la zone infestée. Cette méthode est plus appropriée pour les infestations graves et lorsque les cafards sont cachés dans des endroits difficiles d'accès. La fumigation est généralement réalisée par des professionnels et nécessite une évacuation temporaire des lieux traités.
HauteurType de traitementTarif HT
0−30 m2Pulvérisationà partir de 140,00 €
31−60 m2Pulvérisationà partir de 160,00 €
61−90 m2Pulvérisationà partir de 180,00 €
91−120 m2Pulvérisationà partir de 200,00 €
121-150 m2Pulvérisationà partir de 250,00 €
151 m2 ou plusPulvérisationSur devis
pub_img

Vous avez des problèmes avec Cafard?

Faites appel à un spécialiste de la lutte antiparasitaire.

Recherchez un expert de confiance

Accédez à l'ensemble de nos articles sur la Blatte

pub_img

Tout ce qu'il faut savoir sur les Blattes : Questions - Reponses