Les pires nuisibles de l'hiver

22/12/2023

270 vues

Conseils & Infos

Actu fraîche

banner

L'hiver peut sembler être une période étrange pour les problèmes de nuisibles, compte tenu de la quantité de neige au sol, supérieure à toute autre période de l'année. Mais c'est précisément ce climat, typique de l'hiver, qui pousse chaque année les nuisibles à envahir nos maisons et bâtiments. Ces petites créatures ne peuvent pas survivre aux températures glaciales et aux tempêtes violentes sans un abri confortable. Elles sont donc plus déterminées que jamais à s'infiltrer dans un lieu isolé. Toutes les espèces peuvent devenir des nuisibles envahissants qui nous causent beaucoup de stress, mais certains types sont un problème courant pour les habitations à travers le pays chaque hiver. Examinons les principaux nuisibles d'hiver, tous les problèmes qu'ils nous causent, et les meilleures manières de les empêcher de faire de nos maisons douillettes leur propre domicile.

La souris domestique, un nuisible commun en hiver

Ce pourrait être le nuisible hivernal le plus répandu. Fidèles à leur nom, les souris domestiques envahissent souvent les maisons car elles y trouvent un accès complet à la nourriture, à l'eau et à l'abri dont elles rêvent. Ces souris mesurent environ 7 à 10 cm de long et sont de couleur brune. Elles préfèrent vivre dans des espaces sombres et isolés des résidents de la maison, ce qui permet à une infestation de se développer à l'insu de tous jusqu'à ce qu'il soit trop tard. On trouve souvent des souris domestiques dans les greniers, sous-sols, espaces rampants et vides muraux. Comme d'autres rongeurs nuisibles, leurs dents à racine ouverte continuent de croître sauf si elles les usent en rongeant des objets divers. Cela amène les souris domestiques à ronger des éléments importants de la maison, comme le câblage électrique, les cloisons sèches et l'isolation. En fait, des milliers d'incendies domestiques sont causés chaque année par des souris qui rongent des fils électriques !

  gros plan d'une souris brune dans son habitat naturel  

Contrairement aux insectes et araignées, les souris domestiques sont à sang chaud et doivent donc être à l'intérieur dès que la température commence à baisser de manière constante à l'extérieur. Elles peuvent se glisser dans des ouvertures de la taille d'une pièce de dix centimes, donc il est nécessaire de sceller au plus vite toutes les fissures et interstices de l'extérieur de la maison. Une autre manière efficace de prévenir l'infestation de souris domestiques est de réduire au minimum le désordre dans la maison et le garage. Nous savons que c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout si l'espace est rempli de boîtes de je-ne-sais-quoi, mais il est préférable de tout garder relativement organisé. Les souris domestiques recherchent des espaces encombrés pour les cachettes et les sources de nourriture, et elles continueront à ronger tout ce qu'elles trouvent tout au long de l'hiver car les souris domestiques n'hibernent pas. Un troisième moyen de prévenir les souris domestiques est d'être simplement observateur de votre maison. Si vous trouvez des excréments ou des marques de morsures quelque part dans la maison, généralement près de la nourriture ouverte ou de la nourriture pour animaux,  vous avez probablement au moins une souris domestique à gérer.

Araignées hivernales : prévenir l'invasion discrète

Les araignées vont là où se trouve la nourriture, elles peuvent donc être présentes dans presque tous les lieux qui abritent déjà une population d'insectes. Elles se nourrissent principalement d'insectes et de petits nuisibles, ce qui signifie que trouver plus d'une araignée dans votre maison indique probablement un problème de nuisibles non résolu quelque part. Mais au-delà de cela, les araignées cherchent un abri chaud et sombre pour survivre à l'hiver. Elles aiment les endroits secs pour vivre, mais assez proches d'une source d'humidité pour rester hydratées. Cela inclut malheureusement presque toutes les parties de nos maisons, leurs endroits préférés étant les buanderies, les sous-sols, les garages, les remises et les salles de bains. Les araignées aiment rester complètement cachées, donc nous les trouvons souvent dans des endroits insolites en les découvrant accidentellement. Nous ne voulons pas vous alarmer, mais il vaut mieux inspecter l'intérieur de ces chaussures que vous n'avez pas portées depuis un an avant de les enfiler.

  DALL·E 2023-12-20 17.46.07 - A silhouette of a spider hanging on its web against a blurred background. The image should capture the delicate structure of the spider's legs and the.webp  

Comme les araignées sont des nuisibles indépendants, elles n'envahissent pas les maisons ou les entreprises en grand nombre. Cela peut être un point positif puisqu'il est plus facile d'écraser une araignée que de faire face à une armée de nuisibles, mais cela signifie aussi que les araignées peuvent se cacher et se reproduire sans que nous nous en apercevions pendant un certain temps. Malheureusement, deux des espèces d'araignées les plus dangereuses que sont les veuves noires et les recluses brunes aiment aussi envahir les maisons et les bâtiments pour l'hiver, se rapprochant ainsi dangereusement de nous et de nos familles. Il existe quelques moyens clés pour empêcher les araignées de transformer votre maison en leur domaine. L'un d'eux est de garder la pelouse et la verdure bien taillées à l'extérieur. Les araignées aiment se cacher dans les buissons surchargés pendant les saisons plus chaudes, elles pourraient donc facilement passer de leur cachette extérieure à une cachette intérieure si elles trouvent un point d'entrée. Une autre méthode de prévention est, une fois de plus, de sceller toutes les fissures et crevasses de l'extérieur de votre maison. Les araignées peuvent se faufiler dans presque tous ces interstices, il est donc crucial de les bloquer. Enfin, si vous trouvez des toiles d'araignées dans votre maison, enlevez-les immédiatement. Si l'araignée responsable de la construction de la toile n'est plus en vie, une autre araignée profiterait de la toile préexistante et en ferait son domaine pour l'avenir prévisible.

Les termites, un fléau même en hiver

C'est vrai : les termites sont également un problème durant les froides journées d'hiver. Malheureusement, leur seul type d'habitat se trouve justement être isolé du froid, leur permettant ainsi de survivre aisément à cette saison. Ces nuisibles xylophages doivent rester dans des espaces complètement chauds et à l'abri du froid, donc leur cadre idéal est partout à l'intérieur de nos maisons. Cela serait n'importe où dans les murs intérieurs, car la température y est beaucoup plus constante que dans les murs qui donnent sur l'extérieur. Les termites ont des parties buccales robustes capables de mâcher différents types de bois, mais ils préfèrent le bois sec naturel ou le bois endommagé par l'humidité.

  DALL·E 2023-12-20 17.53.19 - A close-up photograph of several termites on a piece of wood, showcasing their pale bodies and dark heads. The image should highlight the termites' de.webp  

Les colonies de termites se développent à un rythme incroyablement rapide car leurs reines ne cessent de pondre des œufs pendant leurs vingt-cinq ans de vie. Comme les ouvriers ne dorment jamais et ne cessent donc jamais de ronger leur habitat en bois, ils causent des millions d’euros de dégâts chaque année. Parfois, ils sont accidentellement introduits dans les maisons qu'ils finissent par endommager si les résidents y apportent du bois de chauffage infesté de termites. Si vous coupez et stockez votre propre bois de chauffage à l'extérieur, assurez-vous qu'il soit correctement stocké en le gardant couvert et rangé à environ 6 mètres de la maison. Les termites peuvent creuser profondément dans n'importe quel type de bois de chauffage pour éviter d'être vus, donc vérifiez chaque pièce pour détecter d'éventuels petits trous ou sciure étrange avant de l'apporter à l'intérieur. De plus, assurez-vous de sceller toutes les fissures et crevasses de l'extérieur de votre maison. Les termites volants recherchent de nouveaux sites de nidification facilement accessibles de l'extérieur, donc bien sceller votre maison devrait suffire à éloigner ces nuisibles.

Les cafards, une invasion redoutée

Les cafards sont parmi les créatures les plus répugnantes avec lesquelles nous avons le déplaisir d'entrer en contact, ce qui rend leur invasion dans nos maisons et entreprises encore plus frustrante. Ces nuisibles ont besoin d'une humidité excessive pour survivre, ils se trouvent donc généralement dans des espaces avec une fuite ou un accès à la plomberie. Les cafards commencent typiquement leur parcours dans les égouts, puis remontent dans les infrastructures en grimpant à travers les tuyaux et en sortant par les drains. C'est ainsi qu'ils finissent par envahir les salles de bains et les cuisines, surtout dans les bâtiments commerciaux avec plus d'accès à la plomberie. Étant nocturnes, les cafards aiment rester dans l'obscurité 24 heures sur 24 et compressent leurs corps pour se glisser dans les espaces les plus étroits.

  DALL·E 2023-12-20 18.00.10 - A photorealistic image of a cockroach on a kitchen counter with a sponge and steel wool in the background. The cockroach should have a detailed exoske.webp  

Bien que ces nuisibles puissent survivre à toutes sortes d'événements comme chutes, immersion dans l'eau, pulvérisation de pesticides typiques, ils ne peuvent pas survivre aux températures à un chiffre que l'hiver apporte dans de nombreuses régions. Les cafards ont besoin d'un abri intérieur pour survivre à ces hivers rigoureux, ce qui les pousse à rechercher activement des maisons et des espaces de travail à envahir. Un aspect cauchemardesque des cafards est que là où vous en voyez un, il y en a beaucoup d'autres cachés à proximité. Prévenir les invasions de cafards consiste à éliminer leurs besoins de base des pièces de votre maison. Cela signifie maintenir un espace relativement ordonné et sans fuites. Nettoyez immédiatement toutes les miettes et les déversements, réparez toutes les fuites dans la maison et réduisez le désordre au minimum. Les cafards sont connus pour déclencher des symptômes d'allergie et d'asthme chez les personnes souffrant de ces conditions, donc si vous ou quelqu'un dans votre maison commence soudainement à éprouver ces symptômes en hiver, il peut être utile de vérifier si vous avez des cafards invasifs cachés dans votre maison.

Les punaises puantes, un hôte d'hiver surprenant

Les punaises puantes peuvent sembler être un nuisible atypique dans cet article mais elles sont un fléau hivernal étonnamment courant. Tout commence à l'automne, lorsque la température commence à baisser et que la population de nuisibles recherche un endroit sûr pour passer l'hiver. Les punaises puantes sont des nuisibles de jardin qui tuent nos plantes en perçant les tiges et les feuilles avec leurs pièces buccales acérées, puis en aspirant la sève de la verdure. Elles aiment rester dans les zones les plus ensoleillées du jardin, ce qui les amène ensuite à rester sur les endroits les plus chauds de l'extérieur de la maison à l'arrivée de l'automne. Si les punaises puantes trouvent un point d'entrée dans la maison sur laquelle elles se reposent, tout le groupe envahira et se dirigera vers une zone plus cachée de la maison. Cela inclut généralement les greniers et les vides muraux. Les punaises puantes peuvent également envahir plus tard dans la saison une fois que le chauffage est constamment allumé, car la chaleur attirera toutes les punaises puantes à proximité qui ont survécu au gel initial.

  DALL·E 2023-12-20 18.08.51 - A close-up photograph of stink bugs on a glass window, capturing their shield-shaped bodies and mottled brown coloration. The image should focus on th.webp  

Bien que les punaises puantes ne soient pas dangereuses pour nous, elles restent un véritable fléau dans la maison. Personne ne veut de ces punaises chez soi (à moins d'en garder certains comme animaux de compagnie), mais les punaises puantes ont une capacité spéciale qui contribue à leur nom et agace tous ceux à proximité. Lorsque les punaises puantes se sentent menacées, elles pulvérisent un produit chimique de leurs glandes abdominales comme mécanisme de défense. L'odeur a été comparée à celle de la coriandre ou d'herbes fortes, donc si vous commencez à sentir soudainement ces odeurs dans une certaine partie de votre maison, cela pourrait être le signe d'un groupe de punaises puantes habitant le vide du mur. Comme nous le disons toujours, sceller toutes les fissures et crevasses de l'extérieur de votre maison est essentiel pour prévenir ces nuisibles. S'ils n'ont pas de moyen d'entrer, ils ne pourront pas envahir votre espace et submerger vos bougies de fête parfumées avec leurs odeurs étranges.

Rejoignez la communauté ViePest pour une maison sans nuisibles

Vous avez désormais une compréhension claire des défis posés par les nuisibles en hiver. Ne laissez pas ces visiteurs indésirables perturber votre tranquillité. Chez ViePest, nous vous connectons avec les meilleurs prestataires de lutte antiparasitaire, experts en solutions efficaces et respectueuses de l'environnement. Ne prenez pas de risques avec la sécurité et le confort de votre foyer. Contactez ViePest dès aujourd'hui et assurez-vous une tranquillité d'esprit en sachant que votre maison est protégée par les meilleurs dans le domaine.

Vous voulez en savoir plus ?

Saisissez votre adresse électronique pour recevoir nos bulletins d'information.

bannire publicitaire

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous avez aimé ? Partagez :