Comment se débarrasser de la chenille processionnaire ?

27/07/2023

759 vues

Désinsectisation

Actu fraîche

banner

La processionnaire des pins est nuisible pour de nombreux végétaux. Sa présence peut entraîner des problèmes pour l'écosystème, la biodiversité et la santé humaine. Plutôt que de recourir à des substances chimiques agressives pour éliminer ces parasites, découvrez des méthodes naturelles et écologiques pour vous débarrasser efficacement de ces insectes.

L'installation de refuges à oiseaux

Les oiseaux insectivores jouent un rôle crucial dans la régulation des populations de processionnaires. Les mésanges, sittelles et autres espèces se nourrissent activement de ces nuisibles. En aménageant des nichoirs dans votre jardin ou votre espace vert, vous créez un habitat attrayant pour ces prédateurs naturels. Les oiseaux y trouveront un abri et un lieu de reproduction, ce qui les encouragera à rester dans la région pour se nourrir de ces insectes et de leurs larves. Une population d'oiseaux bien établie peut contribuer de manière significative à la lutte contre les processionnaires de manière écologique.

L'utilisation de pièges à phéromones

Les pièges à phéromones sont des dispositifs écologiques qui permettent de perturber le cycle de reproduction des processionnaires. Ces pièges libèrent des phéromones sexuelles qui attirent les papillons mâles. En capturant les mâles, on perturbe leur reproduction, ce qui réduit le nombre d'œufs pondus par les femelles et, par conséquent, la population de ces nuisibles. Les pièges à phéromones sont efficaces lorsqu'on les place au bon moment, généralement au début du printemps, avant que les processionnaires ne commencent à se développer.

Le piégeage mécanique

Le piégeage mécanique est une méthode physique qui permet de capturer les processionnaires lorsqu'elles descendent des végétaux. Elles se déplacent en procession vers le sol pour s'enterrer. Pour ce faire, vous pouvez installer des bandes collantes autour des troncs des arbres infestés. Au fur et à mesure qu'elles descendent le long du tronc, elles se collent aux bandes. Ainsi, il est facile de les enlever sans avoir recours à des produits chimiques toxiques.

La pulvérisation d'insecticides naturels

Si vous souhaitez prendre des mesures ciblées et limitées, vous pouvez utiliser certains insecticides naturels. Ils permettent de lutter contre les processionnaires sans nuire aux autres insectes utiles. L'huile de neem, extraite des graines du margousier, est un exemple courant d'insecticide naturel. Cette méthode perturbe le développement de ces insectes. Cependant, il est important de pulvériser ces produits avec précaution et de suivre scrupuleusement les instructions du fabricant pour éviter tout impact négatif sur l'environnement.

L'installation de barrières physiques

Pour protéger les végétaux les plus sensibles à l'invasion des processionnaires, vous pouvez mettre en place des barrières physiques autour de leurs branches. On peut utiliser des filets ou des tissus fins pour empêcher ces insectes de grimper et de s'installer sur les branches. Faites attention à ne pas endommager les branches lors de l'installation de ces barrières pour préserver la santé des végétaux.

La plantation d'espèces répulsives

Certaines plantes dégagent des odeurs ou des substances répulsives pour les processionnaires. En incluant dans votre jardin des espèces telles que la lavande, la tanaisie ou le romarin, vous pouvez dissuader ces nuisibles de s'approcher de vos végétaux. Ces plantes agissent comme des répulsifs naturels tout en apportant une touche décorative à votre jardin.

La promotion de la biodiversité

Favoriser la biodiversité dans votre jardin est essentiel pour créer un écosystème équilibré. En plantant diverses espèces végétales, en maintenant des habitats pour les prédateurs naturels tels que les chauves-souris, les hérissons et les grenouilles, vous encouragez la présence de ces animaux qui peuvent contribuer à contrôler la population de processionnaires de manière écologique.

Le Bacille de Thuringe

Bacillus thuringiensis (également abrégé Bt) est une bactérie qui produit des cristaux toxiques pour de nombreux insectes, dont les processionnaires. Cette bactérie est largement utilisée comme insecticide biologique dans la lutte contre les nuisibles.

Lorsque ces insectes ingèrent des feuilles traitées au Bacillus Thuringiensis, les cristaux toxiques sont libérés dans leur tube digestif et provoquent leur mort en quelques jours. Une fois pulvérisée sur les feuilles des végétaux infestés, cette bactérie agit de manière sélective. Elle affecte les insectes cibles sans nuire aux autres insectes bénéfiques, aux animaux ou aux humains.

Si vous êtes confronté à une infestation très importante et qu'aucune de ces méthodes ne s'avère efficace, n'hésitez pas à contacter un professionnel de la lutte anti-nuisibles sur Viepest. Ces professionnels ont la certification et l'agrément pour vous aider à résoudre votre problème de manière sûre et efficace. Ne laissez pas les processionnaires prendre le dessus. Contactez-nous dès maintenant pour une intervention professionnelle.

Vous voulez en savoir plus ?

Saisissez votre adresse électronique pour recevoir nos bulletins d'information.

bannire publicitaire

FAQ sur l'article

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous avez aimé ? Partagez :